Pourquoi se mettre au yoga au plus tôt ?

yoga
Le yoga est une discipline pratiquée partout sur la planète par des femmes et hommes de tous âges. On sait moins en revanche qu’elle convient également aux enfants. Quels sont les bénéfices et avantages qu’ils peuvent en attendre ? À quel âge faut-il débuter ? Vous le saurez grâce aux informations contenues dans le texte ci-dessous !

De nombreux bénéfices pour les enfants

Pour adulte comme pour enfant, le yoga reste une activité physique complète sans pour autant instaurer un esprit de compétition. Cette pratique apporte de plus des bienfaits au niveau spirituel. Les séances vont ainsi permettre à votre enfant de se défouler, de vider son trop-plein d’énergie et de se détendre. On note également des bienfaits sur les sujets concernés par le stress.

Il ne faut pas croire en effet que les enfants sont épargnés par ce problème. Eux aussi subissent des rythmes de vie intensifs (pour aller à l’école, pour pratiquer des activités extra-scolaires etc). Ils ont aussi la faculté de ressentir et d’absorber une partie du stress de leurs parents. Le yoga les aidera alors à lâcher prise et à comprendre que la vie ne doit surtout pas se résumer à une course contre la montre.

Cette présentation rapide des avantages du yoga pour les plus jeunes a su éveiller votre curiosité et vous aimeriez approfondir le sujet ? Dans ce cas, n’hésitez surtout à vous rendre sur le site yay-tv.com (« yay » signifiant alors « yoga and you« ). Il vous permettra d’accéder à de nombreux cours en ligne quelque soit votre niveau de pratique actuel. De plus, grâce à la yay tv, vous pourrez effectuer vos séances où vous le désirez et à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit ! Pratique n’est-ce pas ?

Les aider à mieux vivre

On ne s’en rend pas toujours bien compte, mais les enfants évoluent trop souvent dans un environnement bruyant (l’école, la garderie, les activités extra-scolaires etc). Ces cadres sont rarement propices à un épanouissement personnel total. Ils accentuent également la fatigue, qu’elle soit physique ou psychique, des enfants.

N’oubliez pas non plus que l’enfance reste une période assurément délicate. Les plus jeunes sont en effet soumis à émotions intenses qu’ils ne maîtrisent pas encore, à l’apprentissage de l’échec, à des déceptions ou même à des colères, voire à de la violence. Il suffit d’ailleurs de regarder autour de soi pour se rendre compte combien la société devient chaque jour plus dure et il serait idiot de croire que les enfants ne partagent pas cette impression. Le yoga va donc leur enseigner comment mieux gérer et faire face à ces situations délicates. Il aura également une action positive sur la fatigue en fin de journée et favorisera l’endormissement.

Lutter contre la sur-stimulation

Le yoga offre aussi une alternative intéressante aux écrans. Dans les sociétés modernes, les enfants ont en effet aisément accès à de nombreux écrans. Dès le plus jeune âge, ils utilisent fréquemment une télévision, un ordinateur, une tablette ou encore un smartphone. Sous leurs yeux en permanence, ces écrans engendrent des conséquences désastreuses pour les plus jeunes. Dans un état de stimulation excessive, ils auront alors du mal à contrôler leurs émotions et à s’endormir le soir. On note également l’apparition de réactions incompréhensibles pour l’entourage comme des crises de colères intenses par exemple.

Dans de telles circonstances, le yoga semble être la solution parfaite. Une pratique efficace et régulière va directement contribuer à apaiser votre enfant. Elle créera également un cadre parfait pour s’exprimer et pour apprendre à découvrir tous les secrets de son corps et de son esprit. N’hésitez pas à participer vous-même afin de renforcer la relation qui vous unit à votre progéniture !

À quel âge est-il recommandé de débuter le yoga ?

Les adeptes les plus expérimentés vous répéteront souvent qu’il n’y a pas d’âge recommandé pour se mettre au yoga. Des cours peuvent même être dispensés aux nourrissons ! Dans la pratique, de 0 à 3 ans, les cours s’adressent plus spécifiquement aux parents. Ils auront pour objectif de développer au maximum la complicité avec l’enfant. De 3 à 4 ans, l’enfant entre en scène et il apprendra à s’amuser, à éveiller son équilibre et ses sens. Les cours durent peu de temps en raison de leurs capacités de concentrations limitées. L’apprentissage de certaines postures interviendra plus tard, entre 4 et 8 ans.

Au-delà de 8 ans et jusqu’à 13 ans, l’aspect ludique demeure essentiel. Gardez bien à l’esprit que les séances courtes et rythmées seront les mieux appréciées. À partir de 14 ans, rien n’empêche les adolescents de suivre des cours pour adultes.


Choisir une cure détox efficace
Astuces et conseils pour se construire un physique de rêve